Y a-t-il un mode d’emploi pour chaque courroie de distribution ?

La courroie de distribution est un organe essentiel au fonctionnement d’un moteur à combustion, elle doit impérativement être changée régulièrement.

Son remplacement est une opération complexe et délicate.

Il n’existe pas à proprement parler de mode d’emploi de la courroie de distribution, nous vous fournissons ici un guide pour y pallier et connaître les principales étapes de son démontage.

Qu’est-ce qu’une courroie de distribution ?

La courroie de distribution est une courroie crantée, c’est une pièce d’usure cruciale.

Si vous oubliez de la remplacer à temps et qu’elle casse alors que le moteur est en fonctionnement, vous risquez de détruire complètement ce dernier.

Quel est le rôle d’une courroie de distribution ?

La courroie de distribution a pour objectif de synchroniser les mouvements des différents composants du moteur.

Elle récupère le mouvement de rotation du vilebrequin depuis une poulie et le transmet à l’arbre à cames.

Son action permet de garantir que chacune des phases d’un moteur quatre temps soit réalisée correctement et que les pistons et les soupapes se déplacent de façon harmonieuse.

Sur un bon nombre de véhicules, la pompe à eau, qui gère l’envoi de liquide de refroidissement au moteur, est directement reliée à la courroie de distribution.

À quelle fréquence doit-on remplacer une courroie de distribution ?

Le remplacement systématique de la courroie de distribution et des galets s’impose lorsque la périodicité préconisée par le constructeur est atteinte (en général, elle est de l’ordre de 80 000 km à 140 000 km) ou lorsqu’une intervention mécanique nécessite la dépose de la courroie de distribution (par exemple, lors de la dépose de la culasse pour changer le joint de culasse).

En cas d’une utilisation sévère du véhicule, il faut diminuer la périodicité de remplacement prévue par le constructeur.

Si à l’inverse, la voiture ne roule que très peu, il faudra tout de même changer la courroie de distribution tous les cinq à dix ans.

En effet, les variations de conditions climatiques tendent à craqueler la courroie même si elle n’est pas utilisée.

Quels sont les facteurs d’usure d’une courroie de distribution ?

La courroie de distribution s’use naturellement avec les kilomètres et le temps, mais certains facteurs peuvent accélérer sa dégradation.

Pour prolonger sa durée de vie et diminuer les risques d’usure anticipée, appliquez les conseils suivants :

  • Vérifier régulièrement qu’aucun corps étranger n’est présent au niveau de la courroie ou des poulies. Il pourrait augmenter la friction et consommer le caoutchouc de la courroie.
  • Contrôler la tension de la courroie de distribution, elle doit être ni trop faible, ni trop élevée.
  • Éviter de soumettre la courroie à des variations importantes de températures. Dans la mesure du possible, garez-vous dans un endroit abrité.
  • Vérifier qu’aucune fuite d’huile ni de liquide de refroidissement ne vienne contaminer la courroie de distribution. Cela peut faire rouiller les poulies et augmenter les frottements entre ces pièces métalliques et la courroie.

Comment reconnaître une courroie de distribution usée ?

L’usure d’une courroie de distribution se manifeste par une détérioration visible à l’œil nu. On peut observer plusieurs styles de dégradation :

  • Des dents creusées par une tension trop faible.
  • Une courroie usée entre les dents, synonyme de tension trop élevée ou de poulies abîmées.
  • Des craquelures sur le dos de la courroie, conséquence de variations importantes de température.
  • Des flancs de courroie usés, souvent à cause d’un problème d’alignement ou d’usure des poulies.
  • La présence d’un liquide sur la courroie, qui traduit une fuite d’huile ou de liquide de refroidissement.

Comment remplacer une courroie de distribution ?

Le remplacement d’une courroie de distribution est une opération mécanique sensible réservée aux automobilistes qui connaissent parfaitement leur véhicule et qui disposent des équipements et du savoir-faire nécessaires pour réaliser ce travail dans les règles de l’art et dans le respect des règles élémentaires de sécurité.

Nous vous indiquons ici comment réaliser le remplacement vous-même, mais nous vous conseillons vivement de le faire faire par un professionnel.

Les précautions à prendre en compte avant de remplacer la courroie de distribution

Plusieurs recommandations sont à considérer avant de commencer le démontage de la courroie de distribution :

  • Vérifier que le kit de distribution est complet, c’est-à-dire qu’il contient les galets et la pompe à eau si nécessaire.
  • En cas d’usure prématurée de la courroie, il faut identifier la cause de cette défaillance. Il peut s’agir par exemple d’une fuite d’huile ou d’un mauvais alignement des poulies.
  • Débrancher systématiquement la batterie pour éviter tout problème électrique.
  • Déposer les bougies d’allumage et de préchauffage pour faciliter la rotation du moteur.
  • Respecter les couples de serrages indiqués par le constructeur.

Démontage de la courroie de distribution : mode d’emploi

Le démontage de la courroie de distribution doit être fait en respectant la procédure suivante :

  • Déposer la poulie du vilebrequin.
  • Aligner les repères de la roue dentée d’arbre à cames sur le pignon de vilebrequin.
  • Desserrer les vis de la pompe à eau.
  • Déposer la courroie de distribution et la pompe à eau.

Montage de la nouvelle courroie de distribution : mode d’emploi

Pour remonter la nouvelle courroie de distribution, il faut suivre les étapes suivantes :

  • S’assurer du bon alignement des repères de calage.
  • Poser la courroie de distribution en vérifiant qu’il n’y ait pas de mou entre le pignon de vilebrequin et la roue dentée d’arbre à cames.
  • Installer correctement la pompe à eau.
  • Immobiliser le galet tendeur et serrer les vis de la pompe à eau.
  • Faire tourner le vilebrequin de deux tours, dans le sens inverse de fonctionnement normal du moteur.
  • Contrôler l’alignement des repères.
  • Reposer la poulie du vilebrequin.